Cascade De Démissions : Oxfam Sénégal En Crise Après L’affaire LGBTIA

Les déflagrations de la bombe Lgbtia (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels, intersexes, asexuels) qui avaient secoué Oxfam Sénégal, il y a quelques mois, n’en finissent pas de produire des dégâts. Désavouée par la justice sénégalaise, suite au licenciement d’Elimane Haby Kane, la directrice de l’Ong britannique au Sénégal a simplement fini par rendre le tablier, sans en préciser le motif.

Selon nos sources, c’est au courant de la semaine dernière qu’Amy Glass, connue pour être une fervente supportrice de la cause Lgbtia, a officiellement démissionné. Mais nos interlocuteurs insistent que la défenseure des gays et autres lesbiennes a presque été contrainte au départ, du fait du climat délétère qu’elle avait fini d’instaurer au bureau Sénégal d’Oxfam.

‘’On parle officiellement de démission, mais elle a, en réalité, été emportée par la gestion du dossier Elimane Kane sur les Lgbtia’’, souligne ce cadre du personnel. En fait, à l’époque, les plus hautes autorités de l’Ong avaient confié aux travailleurs qu’elles étaient en train de trouver une sortie honorable pour leur représentante. Dans la foulée, Mme Glass a été mise en congé de 2 mois et ne restait plus sur Dakar pendant 10 jours. A en croire nos sources, la coexistence était devenue tellement impossible entre la désormais ancienne directrice du bureau Sénégal et une partie du personnel.

‘’Même les Toubabs qu’elle avait parachutés aux positions stratégiques de coordonnateur humanitaire, directrice adjointe, responsable communication et responsable recherche de fonds ont démissionné, suite à des différends avec elle’’, signale-t-on.

Autant de facteurs qui n’ont pas milité en faveur de son maintien. Il faut aussi noter que tous ces postes susvisés sont aujourd’hui vacants.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.