Coupure d’eau : La première fausse note de Sen’Eau




Sen’Eau, la toute nouvelle société de fourniture d’eau au Sénégal, vient de connaitre sa première rupture, moins de 10 jours après son démarrage. A travers un communiqué conjoint avec la Senelec et la Sones, Sen’Eau informe ses clients qu’il y aura baisse de pression, voire coupure d’eau à Dakar et sa banlieue, Rufisque, Louga et Thiès.

Une rupture qui, selon la société, s’explique par «un incident électrique survenu dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 janvier 2020 sur la ligne haute tension de Sakal». Ce qui a occasionné l’arrêt de l’usine de Keur Momar Sarr qui alimente la capitale ainsi que Thiès et Louga.

D’après le communiqué, la Senelec a pu rétablir l’électricité, l’usine a redémarré et la mise en eau des conduites est en cours. En attendant, Sen’Eau, qui présente ses excuses, assure que 15 nouveaux camions ont été mis en circulation dans les zones impactées.