Covid-19 / Sindia : Inaugurée il y a 3 mois par Macky Sall, l’usine de carreaux licencie ses agents

Inaugurée en grande pompe, le 14 janvier dernier par le président Macky Sall, l’usine chinoise de fabrication de carreaux TwyFord traîne déjà des casseroles.

Les employés accusent la direction d’abus avec de multiples licenciements depuis l’ouverture de l’usine.

”Plusieurs d’entre nous sont en chômage technique pour 5 à 6 mois, d’autres sont licenciés. Le motif que la direction nous a donné et que c’est à cause du Coronavirus. Il faut savoir que depuis l’ouverture de cette usine, nous rencontrons les mêmes difficultés. Nous travaillons dans des conditions très difficiles, 12 heures sans arrêt et sous tension. Tous les jours il y a des ruptures de contrats et personne n’est à l’abri dans l’entreprise car nous sommes tous les jours victimes de licenciement de manière injuste et malhonnête”, dénonce notre interlocuteur qui a voulu garder l’anonymat.

Il ajoute : ”Le jour de l’inauguration de l’usine, nous avions décidé d’organiser un sit-in pour crier notre ras le bol. Tout ce que la direction avait promis à l’Etat, elle ne le respecte pas. Elle ne remplit pas ses engagements. Nous souffrons et personne n’ose piper mot. Tu es sous contrat et un beau jour on te licencie sans aucun motif. On nous traite comme des esclaves”, martèle-t-il.

Installée dans la commune de Sindia sur un périmètre de 30 ha, l’usine chinoise de fabrication de carreaux, TwyFord, a une capacité de production de 55.000 m2 par jour.
Jointe par téléphone, la direction assure qu’elle communiquera le moment venu.