Daouda Diallo Accusé De Terrasser Financièrement Les…

Déclaration

Augmentations tous azimuts des prix : Le régime à travers le nouveau ministre des finances choisit de terrasser financièrement les Sénégalais.

Le mouvement Leral Askan wi dénonce vigoureusement l’augmentation tous azimuts des prix que connaissent certains produits stratégiques et de première nécessité depuis l’avènement du ministre des finances Abdoulaye Daouda Diallo.

En effet, après les hydrocarbures et l’électricité, c’est autour du ciment de connaître une hausse vertigineuse de 5000 francs sur la tonne.

Cette augmentation de 3000 francs sur la tonne sous forme de taxe pour renflouer les caisse de l’état en difficultés et de 2000 francs pour le programme de construction de logements sociaux initié par le gouvernement relève simplement de l’inadmissibilité et consacre l’échec du régime en place.

Le mouvement constate que pendant ce temps, l’argent de la caisse des dépôts et consignations qui appartient au peuple est utilisé par Aliou Sall et complices pour construire des tours au profit des riches et des pétroliers sur fond de nébuleuse. Ceci en lieu et place de construction de logements sociaux initialement prévu par le régime de Wade.

Le mouvement Leral askan wi se demande au nom de quoi et pourquoi un sénégalais qui construit sa maison ou qui achète du ciment pour un quelconque projet privé devrait payer pour permettre à l’état de construire des logements sociaux dont les bénéficiaires restent pour le moment inconnus.

Le mouvement Leral askan wi estime légitimement que si le gouvernement a un projet de construction de logements sociaux, il doit se débrouiller pour trouver les moyens de le faire et ne pas faire supporter les charges par le peuple déjà asphyxié par la cherté de la vie.

Le mouvement Leral Askan wi constate également que cette augmentation consacre l’échec du projet de Diamniadio, des pôles urbains et du régime en place de manière générale.

Il suffit juste de faire un tour sur le site de Diamniadio pour le constater avec l’arrêt des travaux des projets.

Le mouvement Leral Askan wi appelle les populations à contester vigoureusement ces augmentations et leur demande de se tenir prêt à manifester pour une baisse des prix.

Le mouvement Leral askan wi reste convaincu que l’objectif du régime en place et du ministre des finances est de terrasser financièrement les Sénégalais.

Omar Faye, président de Leral Askanwi