DES MILLIARDS VOLÉS ET VIRÉS VERS DES PARADIS FISCAUX




Deux ressortissants égyptiens, G. Akram et H. Amir, placés en garde à vue, ont été interpellés à Dakar dans le cadre d’une énorme fraude sur les appels internationaux. Selon Libération, des milliards ont été volés aux opérateurs de téléphonie (Orange, Free et Expresso) avant que le réseau qui blanchissait systématiquement les fonds à partir d’une société écran logée à Yoff, ne tombe.

D’après le journal, les deux ressortissants égyptiens ont été filés et cueillis en flagrant délit. Ils avaient mis en place, dans un appartement loué à l’avenue Lamine Guèye, un important dispositif technique qui leur permettait d’accomplir leur forfait. Les enquêteurs de la sureté urbaine ont trouvé sur place des dizaines d’ordinateurs portables connectés à des sim box, des amplificateurs, des antennes relais mais aussi des centaines de puce orange, Expresso et Free. Les deux mis en cause présumés avaient crée une société écran, logée aux Almadies pour importer le matériel de pointe qui permettait de détourner les appels internationaux sans éveiller des soupçons. Mieux, informe le journal, les fortes sommes récoltées de ces activités criminelles étaient insérées comme bénéfices dans la société écran qui prétendait s’activer dans la transformation arachidière entre autres, avant d’effectuer des virements systématiques vers des paradis fiscaux.