ECHEC DES NEGOCIATIONS ET MARCHE VERS L’IMPASSE




Les membres du Collectif Mbeubeuss «Da fa doy» se disent plus jamais que déterminés à continuer leur combat pour la fermeture de la décharge de Mbeubeuss. Ils ont fait cette annonce à la suite de leur négociation avec le ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall, qui s’est soldée par un échec. Les membres du Collectif soutiennent qu’ils ne sont rassurés par les propositions du ministre et annoncent la poursuite de leur lutte articulée autour de la fermeture de la décharge.

Leur coordonnateur Mamadou Malcom Fall raconte: « Nous avons rencontré le ministre de l’Environnement sur notre revendication à savoir la fermeture de Mbeubeuss. Mais le ministre nous a fait des propositions qui ne nous ont pas convaincus. Car notre attente majeure à savoir la fermeture de Mbeubeuss n’a pas été prise en compte. Les autorités n’entendent pas délocaliser Mbeubeuss. Ce qui veut dire que notre lutte va continuer.»

Sur les raisons de la poursuite de leur combat, le sieur Fall précise : «Mbeubeuss est une bombe écologique avec son lot de difficultés qui nuisent à notre environnement et notre santé. Nous ne pouvons plus rester les bras croisés, nous allons poursuivre donc le combat. » Les habitants de la banlieue qui réclament la fermeture de Mbeubeuss s’étaient d’ailleurs opposés, samedi dernier, à l’entrée des camions mobilisés dans le cadre de la Journée nationale du nettoiement. Ce qui avait conduit à l’arrestation de certains parmi eux par la Police avant qu’ils ne soient libérés.

A noter que l’Etat du Sénégal veut implanter sur ce site un système de traitement des déchets. Un projet qui ne semble pas convaincre les populations qui s’activent pour la fermeture de Mbeubeuss.