Foncier : Les populations de Guinaw rail Nord pilonnent le maire

La colère a atteint son faîte à Guinaw rail Nord. Les populations de cette commune de Pikine ont tenu un point de presse au quartier Demba Coumba Mbaye, pour dénoncer l’accaparement de leurs réserves foncières. Il faut relever qu’après les travaux de l’autoroute à péage et les travaux de lutte contre les inondations, des espaces non négligeables ont été libérés dans la banlieue. Aujourd’hui ils font l’objet de beaucoup de convoitise.

À Guinaw rail Nord, les populations accusent leur maire Pape Ndiamé Dieng d’avoir mis la main sur un espace de plusieurs hectares, qu’il a cédé à un richissime commerçant. Très déterminées à préserver leur patrimoine foncier, elles envisagent de porter plainte contre leur maire et de saisir l’Ofnac. «Nous exigeons de l’État un audit du foncier de Guinaw rail Nord. Nous n’accepterons pas que nos maigres ressources foncières soient dilapidées pour des intérêts crypto-personnels, alors que la population en a besoin. Les jeunes n’ont même pas d’espaces de loisirs. Pis, la commune est dépourvue d’infrastructures sociales de base», tonnent les populations.

À les en croire, la Descos a même demandé l’arrêt des travaux, mais en vain. Lle maire et son «homme» d’affaire s’entêtent. Ce dernier poursuit les travaux de l’élévation du mur de clôture.

Le Maire parle : «Nous avons un ambitieux projet de 2 milliards Cfa»

Pape Ndiamé Dieng, qui été a cloué au pilori par ses administrés, n’a pas mis du temps pour apporter des précisions. Il souligne que la municipalité a un projet de 2 milliards pour les populations. Ce projet est composé d’un centre commercial de vente de pièces détachées, une boulangerie-pâtisserie, un restaurant, une chambre froide, un institut islamique, un centre de santé communautaire, entre autres. «La commune de Guinaw rail Nord est très pauvre. Elle n’a pas de recettes financières. Ce projet peut apporter à la population entre 60 et 70 millions. Et c’est le conseil municipal qui en a décidé comme ça», soutient l’élu local. Néanmoins, il appelle les populations au calme et à la retenue.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.