« Habré s’est versé de l’eau chaude »

Les versions sur la maladie de l’ex-président Tchadien diffèrent. Mais l’administration pénitentiaire est formelle : Hissène Habré fait de l’autoflagellation. Il s’est blessé lui-même avant d’ameuter sa femme.

Tout laisserait croire que Hissène Habré a opté pour l’auto agression, pense l’administration pénitentiaire. « Habré s’est versé de l’eau chaude au pied dans la nuit du jeudi au vendredi 15 novembre 2019 et il s’est cogné l’épaule à la porte des toilettes vendredi dernier. Ce n’est pas le bras, mais l’épaule. Curieux comment peut on tomber directement sur sa clavicule (épaule)… Après tout, Habré a été évacué puis consulté par le médecin général Prof Momar Sène… Le Général qui fait partie des plus grands spécialistes en orthopédie a décidé de le revoir lundi. Non contente de l’avis du professeur qu’elle a au passage traité de tous les noms d’oiseau parce qu’elle voulait de l’hospitalisation son mari pour justifier sa maladie. Une fracture à la clavicule ne justifie pas une hospitalisation. D’ailleurs après la consultation du médecin général spécialiste orthopédiste, Mme Habré a voulu présenter son mari au médecin de la famille qui est généraliste certainement pour obtenir l’hospitalisation. Habré a refusé de se présenter à son Rv médical du lundi … », informe « L’As » qui cite l’administration pénitentiaire.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.