Hausse prix électricité : Le Meer sort les griffes contre Noo lank




Le mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer) ne compte plus se laisser faire. Face à la presse, ce jeudi soir, au siège de l’Apr, il avertit la plateforme « Noo lank » qu’il ne la laissera plus ternir l’image du Sénégal.

Une opposition en perte de vitesse

Le coordonnateur du Meer, Abdoulaye Diagne, décrit les membres de Noo lank comme « une opposition en perte de vitesse ; une opposition qui souffre d’un ballonnement né de leur incapacité de digérer leur revers lors de la toute dernière élection présidentielle ».

Des délinquants

Pour le jeune apériste, « ces délinquants dont la seule volonté est de mettre le pays en feu, profitent de la naïveté de certains de nos concitoyens pour dérouler leur plan de destruction de nos acquis ».

L‘exploitation  du pétrole et du gaz

Seulement, le Meer ne compte plus laisser faire, car « le contexte d’exploitation en perspective du pétrole et du gaz où le Sénégal est dans le viseur du reste du monde, aucun débordement visant à plonger le pays et les Sénégalais dans le désordre et la confusion ne sera toléré ».

Les politi-chiens

Ces jeunes élèves et étudiants magnifient tout ce que le président Macky Sall a fait pour le pays depuis son accession au pouvoir en 2012. Et pour sauvegarder toutes ces réalisations qui ont vu le jour avec leur leader, ils préviennent : « Nous n’accepterons jamais qu’un groupuscule de « politi-chiens », pour des intérêts crypto-personnels, ternissent l’image du Sénégal ».