Les tradipraticiens pour une loi qui reconnait la médecine traditionnelles au Sénégal

En rencontre de travail au Stade Léopold Sédar Senghor, la fédération des tradipraticiens de santé du Sénégal (FETRAS), en n’ont profité pour rappeler aux autorités étatiques l’urgence de se penser sur leur demande pour ériger une loi qui reconnait et protège la médecine traditionnelle.

Selon le président de la fédération Serigne Modou Gueye GANDIGAL, l’Etat doit prendre ses responsabilités et légaliser la médecine traditionnelle, reconnaître le statut des tradipraticiens et leurs aider à assainir le milieu.

La médecine traditionnelle mérite mieux
Selon les membres de cette fédération la médecine traditionnelle sauve des vie, beaucoup de pays africains ont reconnu que les tradipraticiens soignent et parfois des cas que la médecine moderne a montré ses limites.

Faire face au laisser aller
Ils dénoncent en outre un laissé aller au Sénégal ainsi toute personne est libre de se réclamer tradipraticien et inonder les médias et les réseaux sociaux de vidéos de promotions de leurs activité parfois non reconnues par leur fédération et par l’Etat.

Pour lutter contre ces dérives FETRAS, est plus que jamais déterminée à engager le combat en regroupant tous les tradipraticiens reconnus et sérieux dans le seul but de les unifier autour d’un principe commun comme c’est le cas dans beaucoup de pays.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.