Libération de Guy et Cie : Mobilisation tous azimuts à Dakar




Arrêtés le 29 novembre dernier, Guy Marius Sagna et Cie sont placés sous mandat de dépôt à la prison de Rebeuss. Et depuis lors, le combat pour leur libération immédiate est porté surtout par des mouvements de la société civile.

Trois mouvements en plein combat
Ainsi, trois mouvements, qui n’ont pas laissés seuls Guy Marius Sagna et Cie, rencontrent la presse, ce jeudi. La Cellule orientation et stratégie du M23, le Collectif Nio lank et les Amis et camarades du Dr Babacar Diop, agrandissent la mobilisation pour la marche de demain vendredi, afin d’exiger la libération de Guy et Cie, dénoncer la hausse du prix de l’électricité et la mal gouvernance etc.

Au total, huit (8) mandats de dépôt leur ont été décernés. Mais leur co-accusé Souleyman Djime a été plus chanceux, lui qui a bénéficié d’une liberté provisoire.

Chefs d’inculpation
Arrêtés le 29 novembre aux abords du Palais pour manif contre la hausse du prix de l’électricité, ils sont poursuivis pour participation à une manifestation interdite. Mais pour Guy Marius Sagna lui, est poursuivi en plus pour rébellion contre un agent dans l’exercice de ses fonctions, provocation à un attroupement, actions diverses.

Entre temps, les prévenus, tremblés du commissariat central au Tribunal de Dakar, par incessants retours de Parquet, ont eu aussi à faire grève de la faim avant d’y renoncer, ce mardi.