MACKY SALL PRIE POUR UNE BONNE PLUVIOMÉTRIE ET APPELLE À L’UNITÉ

Le président de la République, Macky Sall a, comme à l’accoutumée, effectuée la prière de la fête de Tabaski à la grande Mosquée de Dakar. Dans son discours d’usage, le chef de l’Etat est revenu sur le retard constaté des pluies.

Ainsi, il a demandé aux sénégalais de formuler des prières pour implorer Allah de leur gratifie d’une bonne saison des pluies. « Nous devons solliciter humblement les faveurs d’Allah un hivernage pluvieux parce que nous sommes quasiment le 12 Aout et la situation hivernale n’est pas tout à fait positive. Nous devons implorer Allah en lui demandant de nous gratifier d’un hivernage pluvieux, d’une bonne campagne agricole, a déclaré Macky Sall qui n’a pas manqué de prier pour un Sénégal « uni, de paix, stable et de prospérité ».

De même, le chef de l’Etat a insisté sur la question de la salubrité au Sénégal. Il a réitéré son engagement de faire du Sénégal un pays propre. Auparavant, Macky Sall a évoqué le sens et la portée de la fête, rappelant que la Tabaski est une fête de haute portée spirituelle.

« Nous perpétuons en ce jour l’acte de soumission qu’Allah avait ordonné à Ibrahim pour tester sa foi à travers le sacrifice de son fils Ismail et finalement ce dernier a été remplacé à un bélier », a-t-il insisté.

Selon lui, au-delà de sa dimension festive, l’acte du sacrifice du mouton est d’abord un acte de haute intensité spirituelle dans la croyance en Dieu et l’acceptation du décret divin. « C’est un moment de convivialité, de solidarité et de partage non seulement en entre les musulmans mais également avec tous nos compatriotes des autres religions », dit-il avant d’ajouter :

« Nous devons tous ressentir la réjouissance que procure cette fête et faire en sorte que l’esprit de partage continue de gouverner nos religions sociales. Je saisi l’occasion pour demander pardon comme il est d’usage à cette circonstance à toutes et à tous ».