Médina : La Section de Recherches arrête un “médecin” chinois qui droguait ses patients pour…

Yigeng Song, un “docteur” de nationalité chinoise qui tenait une clinique de «l’horreur» à la Médina.

Il vient d’être arrêté par la Section de Recherches pour exercice illégal de la médecine, blanchiment de capitaux et détention de drogue.

Selon Libération, il droguait ses patients pour calmer leurs douleurs. Résultat des courses, une de ses patientes chinoise, après une séance d’acupuncture, s’est retrouvée paralysée à vie.

D’autres patients ont eu des lésions au niveau des nerfs.

Le «toubib» chinois dirigeait les opérations en même temps que sa femme Liu Zu. Cette dernière est sous le coup d’un mandat d’arrêt international.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.