Mendicité des Baye Fall à Dakar : La colère de Serigne Cheikh Bintou Fall

Au moment où la mendicité des enfants refait parler d’elle avec la décision du président de la république de retirer les talibés de la rue, une autre, tout aussi préoccupante se déroule sous nos yeux sans susciter la moindre réaction.

Le vidéo amateur qui circule sur les réseaux sociaux a scandalisé plus d’un. L’acte est pourtant devenu d’une très grande banalité dans les rues de Dakar.

Des hommes dans la force de l’âge, habillés comme des Baye Fall qui se mettent au-devant d’un taxi dans la circulation, l’obligent à s’arrêter et exigent de l’argent pour le laisser passer. A moins que ce ne soient les passants qui sont littéralement harcelés pour les dépouiller de leur petite monnaie.

Les agressions dont sont victimes les citoyens se déclinent sous plusieurs formes. Celle-ci est faite sous couvert de religion, et une fois de plus sous le regard torve des autorités.

Serigne Cheikh Bintou Fall, Khalife de Serigne Abdoulaye Fall n’y est pas allé par quatre chemins pour dénoncer le phénomène et inviter les autorités religieuse et étatique à y mettre un terme.

C’était à l’occasion d’un Ndogou offert au Khalife Général des Baye Fall, Serigne Djeum Fall et dont les propos sont repris par le journal l’Obs : « Ici à Ndar Fall, vous l’avez constaté, les talibés sont habillés correctement, chacun exécutant à la lettre sa tâche, sans bruit, ce, après avoir versé sa participation financière pour les préparatifs du Ndogou. C’est ainsi que doivent se comporter les vrais Baye Fall ».

Serigne Chekh Bintou Fall qui a regretté la confusion faite entre les vrais baye Fall et ceux qui, sous couvert du nom, s’adonnent à la mendicité dans les rues de Dakar :

« Le plus souvent les Baye Fall sont injustement accusés et condamnés par le tribunal de la rue. Pourtant ils devraient être cités en exemple pour le travail bien fait, la discipline, et la promptitude à exécuter les recommandations de leur marabout. C’est à cela que j’invite les Sénégalais et à cesser de faire un mauvais procès aux disciples de Mame Cheikh Ibra Fall. »