Meurtre d’Abdou Razak Kane : Comment Ibrahima Mbengue est tombé

Le lundi 18 novembre 2019 dernier, aux environs de 20 heures, Aïssatou Coly et son compagnon ont été agressés par deux individus armés de couteaux, à hauteur de la passerelle entre Malika et Gadaye sur la Vdn3. Devant la résistance d’Abdou Razak Kane, les malfaiteurs l’ont mortellement poignardé avant de les dépouiller de leurs téléphones portables.

C’est effet au cours de son évacuation qu’Abdou Razak Kane, photographe et infographe, a rendu l’âme alors que ce jour-là il devait juste rencontrer un client qui voulait lui passer une importante commande. L’affaire a plongé dans l’émoi Malika surtout qu’Abdou Razak Kane laissait derrière lui de petits enfants issus d’un premier mariage.

Mais, d’après Libération, son meurtre ne restera pas impuni et pour cause. Les investigations menées par les enquêteurs du Commissariat d’arrondissement de Malika, en collaboration avec la Brigade de lutte contre la criminalité (Blc) de la Sûreté Urbaine du commissariat central de Dakar, ont permis de retrouver le téléphone portable de la dame entre les mains d’un receleur, R. Gomis, au lendemain de l’agression.

Arrêté et interrogé sommairement, il a déclaré que ledit téléphone appartient au nommé Ibrahima Mbengue. Les recherches entreprises ont permis l’arrestation de ce dernier à Wakhinane-Nimzatt. Au cours de son interrogatoire, il a reconnu que lui et son acolyte, en fuite, sont les auteurs du meurtre d’Abdou Razak Kane. Les investigations se poursuivent pour mettre la main sur le fugitif.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.