Port de Dakar : La “guerre du pétrole” fait déjà rage




L’appel d’offres pour la concession du terminal pour la logistique pétrolière et gazière lancé par le Port de Dakar suscite déjà des convoitises.
Au centre de la structuration de l’adjudication, figure le “local content” fixé par les textes législatifs.

Seules les sociétés sénégalaises dont le capital est détenu à plus de 60% par des intérêts nationaux peuvent postuler.

Selon L’Observateur, le choix de l’opérateur de cette activité portuaire conditionnera une partie des développements futurs de l’Oil and Gas au Sénégal.

Ce qui fait que les sociétés soumissionnaires se livrent à une bataille implacable pour s’adjuger cette stratégique plateforme logistique.