PORTÉE DISPARUE DEPUIS DÉCEMBRE, UNE ADOLESCENTE RETROUVÉE MORTE DANS UN PUITS

C’est encore l’émoi et la consternation à Ziguinchor et plus exactement dans le quartier de Lyndiane, situé dans la périphérie de la ville après la découverte macabre d’un corps sans vie d’une jeune fille mineure âgée de 16 ans. C’était le lundi 16 mars 20, aux environs de 16 h 30. La jeune fille, à en croire nos sources, était portée disparu depuis le mois décembre 2019. Malgré les recherches entreprises par ses parents, elle n’a pas été retrouvée. «Ce n’est que le lundi 16 mars 20, aux environs de 16h30 que son corps sa vie a été découvert dans le quartier de Lyndiane, par un puisatier qui était venu pour creuser le puits qui n’était pas loin du domicile de la victime», renseigne nos sources. La défunte a été retrouvée dans un état de décomposition avancée à tel point que les sapeurs-pompiers auraient éprouvé des difficultés pour soustraire le cadavre du puits où il a été découvert. Le certificat de genre de mort établi par le médecin-chef adjoint du district sanitaire de Ziguinchor, sur réquisition du 16 mars 20 du CUZ, a certifié que le jeune fille qui est née le 16 juin 2004 à Djibonker, est décédée des suites d’un traumatisme dû à une chute. «L’examen des restes de la susnommée montre un corps en état de putréfaction avancé, avec une fracture du tiers supérieur du tibia gauche et un crâne de taille inférieur à la normale pouvant faire évoquer une microcéphalie et indemne de toutes lésions osseuses. Nous concluons à un décès des suites d’un traumatisme dû à une chute», renseigne le certificat de genre de mort. La police a ouvert une enquête. Le corps sans vie de la victime aurait être remis à la famille de la victime pour les besoins de son inhumation

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.