Saisie de 106 tonnes de fer à Touba

Le service régional du commerce de Diourbel a saisi, dans la ville de Touba, 106 tonnes de fer à béton non conforme aux normes en vigueur pour une valeur commerciale de 40 millions de Fcfa, a annoncé, hier vendredi, son responsable, Amadou Touba Niane. “Cette opération remonte à 15 jours et c’est autour de 106 tonnes de fer à bétons que nos services ont saisi (…) à Touba”, a-t-il dit à la presse, précisant que cette importante saisie concerne trois à quatre vendeurs.

Selon L’Observateur qui donne l’information, cette marchandise est interdite parce que “les masses linéiques, les diamètres ne sont pas conformes (…) aux dispositions de l’arrêté interministériel qui réglemente la production, l’importation et la mise sur le marché le fer”. Amadou Touba Niane a expliqué que cette opération s’inscrit dans le cadre de l’application des dispositions de l’arrêté interdisant la commercialisation de certains types de fer sur le marché sénégalais.

“Nous savons qu’il n’y a pas beaucoup de grossistes qui s’activent autour du fer. Au bout de 3 à 4 jours, on parvient à faire le tour”, fait-il remarquer. Selon lui, cette action de terrain protège le consommateur qui n’est pas forcément informé de la gravité de ces produits. “Nous notons toujours des irrégularités sur le terrain, mais nous sommes déterminés à veiller pour que les bâtiments soient beaucoup plus solides et sûrs”, dira le com