Suicide à Rufisque : Le récit glaçant du collègue de Souleymane Diabaté

Un jeune homme du nom de Souleymane Diabaté a été retrouvé mort par pendaison dans sa chambre à Rufisque. Une situation qui a secoué son collègue monsieur Ndiaye avec qui il partageait la même école où il enseignait. D’ailleurs dans le journal VoxPop, ce dernier est revenu sur les circonstance de ce suicide.

Selon le récit le M. Ndiaye, c’est dans la matinée du mercredi, alors qu’il était sur le chemin de l’école que Souleymane Diabaté a rebroussé chemin, prétextant un oubli. Ne le voyant pas revenir à l’école privée, son collègue qui tenait sa classe a tenté de le joindre par téléphone sans succès.

A la descente, quand il est revenu à la maison, il a trouvé les portes de la chambre de la victime toutes ouvertes. C’est après qu’il a découvert son portable qu’il avait brulé. Après avoir fait le tour de l’immeuble, il a été interpellé par une dame en pleurs qui l’a alerté du suicide de son ami.

Arrivé sur les lieux, l’ami de la victime désemparé s’est adressé à son collègue en ces termes : « tu ne peux pas me faire ça. Tu m’as dit de t’attendre à l’école et voilà ce que tu mijotais ».

Souleymane originaire du sud, est selon le voisinage, une personne qui pratiquait le sport et qui faisait régulièrement des séances de footing.