Trafic d’or à kédougou : Un journaliste de la Rfm en garde à vue

Le correspondant de la Rfm à Kédougou, Ibrahima Diabakhaté, est actuellement en garde à la brigade de la gendarmerie de la localité. Il est accusé d’avoir fourni des informations qui peuvent compromettre l’enquête en cours sur le scandale du trafic d’or au parc de Niokolokoba.

Interpellé sur ordre du Procureur de la République, Ibrahima Diabakhaté est placé en garde à vue ce vendredi vers 17h et il est en en train d’être entendu, selon la Rfm.

Pour rappel, dans le cadre de cette enquête, huit (8) personnes ont été placés sous mandat de dépôt pour exploitation illégal du métal précieux au parc de Niokolokoba. Parmi eux, le conservateur du Parc, le maire de Nénéfacha, et des ressortissants chinois.

A noter aussi que ce vendredi 7 juin, le maire de Tomborongkoto et un journaliste, correspondant de SudFm, ont été convoqués, pour les besoins de l’enquête