Usine auto : Le Parlement iranien critique l’échec au Sénégal

L’investissement dans les usines autos au Sénégal a été un échec cuisant. C’est du moins ce qu’affirme le Parlement iranien critiquant au passage la société Iran Khodro.
Iran Khodro accusé
Le Parlement iranien critique l’échec de l’investissement dans les usines automobiles au Sénégal. En effet, il affirme, sur apadanamedia.org, visité mercredi par Senego, que le constructeur automobile iranien, Iran Khodro, a investi 100 millions de dollars au Sénégal, sans produire de véhicules ni faire de gains.

Véhicules importés
Pour rappel, en mars dernier, l’Iran a livré au Sénégal 30 véhicules hybrides destinés au parc de taxis. Et la cérémonie de remise a eu lieu à l’aéroport international de Blaise Diagne, présidée par Maïmouna Ndoye Seck, à l’époque ministre du Transport aérien et du développement des infrastructures aéroportuaires.

Voitures Dena Plus
Et en février dernier, il a été rapporté que Iran Khodro avait exporté au Sénégal un premier lot de ses voitures Dena Plus au profit de la flotte de police du Sénégal.

Iran Khodro est un constructeur automobile iranien, qui fournit des véhicules aussi bien sur le marché national qu’international. Il domine son marché intérieur, devant Saipa et Karsan.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.