Yakham Mbaye dément Cissé Lô: “Je ne lui ai jamais demandé pardon”

Le directeur général du quotidien “Le Soleil” dément le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Moustapha Cissé Lô, qui, sur le plateau de la 7Tv, avait déclaré que le journaliste l’a appelé au téléphone pour lui demander pardon. “Faux”, rétorque Yakham Mbaye. Qui jure que c’est le député qui l’a joint au téléphone pour s’expliquer. “Depuis le 11 décembre, il a commencé à m’appeler, mais je ne lui ai répondu que le 17 décembre après que des gens sont intervenus. Il a essayé de s’expliquer, mais je ne lui ai jamais demandé pardon”, a précisé Mbaye, toujours sur la 7tv. “Il m’a dit que des gens m’ont monté pour que je l’attaque et je lui ai clairement dit que tel n’est pas le cas. Il a posé un acte politique en attaquant notre leader et je lui ai répondu par un acte politique”, ajoute le responsable Apr à Rebeuss. Qui ajoute: “Lui et moi, on ne rivalise pas. Il a été manipulé et il veut juste se faire entendre”.