Ziguinchor : Les veuves expulsées après la mort de leur mari

A Ziguinchor, la vie des veuves devient un cauchemar après la disparition de leur mari. Beaucoup d’entre elles sont expulsées de leur domicile conjugal par leur belle famille. En plus, beaucoup de femmes sont complètement écartées de l’héritage de leur époux.
Ainsi, la plateforme des femmes pour la paix en Casamance a décidé de prendre en charge ce problème. Dans le village d’Alioune Sitoé Diatta, ces faits socio-culturels sont très fréquents.
‘’En général, ici, la belle famille expulse les veuves de la maison. La femme est obligée de retourner chez ses parents ou de louer’’, explique Mariétou Sagna, Badienou Gokh à Kabrousse. 
La plateforme veut mettre fin à ces pratiques en organisant des journées de consultation juridique pour orienter ces femmes. ‘’Les femmes sont sous informées par rapport à ces droits juridiques tels que l’état civil, le foncier. Nous, en tant que femmes, nous avons ce problème au niveau de cette zone’’, souligne Marie Sagna, représentante de la plateforme au micro de Iradio.