Dernière minute : Le PSG rend son verdict après l’ultime offre du Barça

L’affaire Neymar Jr, doit-on désormais dire après les multiples rebondissements, continue d’alimenter les débats. Cette fois-ci, c’est l’offre du Barça, qui est sans doute la dernière, qui vient occuper les devants de la scène.

En effet, le club blaugrana a décidé de statuer sur le cas du Brésilien avec une dernière offre. Celle-ci a été retenue suite à une rencontre au sommet dont Bartomeu avait lui-même assisté. Les négociateurs du club pour ce dossier ont validé l’option d’un prêt payant avec option d’achat obligatoire.

Offre barcelonaise refusée
Arrivée sur la table du PSG, cette offre a été balayée d’un revers de la main. Les dirigeants du club francilien ont rejeté l’ultime assaut des Catalans. La dernière ? On en doute fort. Le quotidien Sport confirme ce refus, tout comme la radio catalane RAC1.

Le PSG est en recherche active de fonds pour ce dossier. Les dirigeants du club s’attendent à une rentrée de fonds proche des 222 millions d’euros investis en 2017. Incapables de s’aligner après avoir laisser Coutinho partir en prêt, le FC Barcelone n’avait plus que l’option du prêt.

De l’autre côté, la menace de la Juve va s’accentuer. La Vieille Dame est prête à sortir 100 millions d’euros. En plus, elle offrira Dybala au PSG. Une très belle offre.


Juve-PSG, une offre gagnant-gagnant
Le PSG peut, en effet, s’en mettre plein les poches avec cette opération proposée par la Juventus. En plus, il se renforce de la plus belle des manières. En effet, avec la probable venue de Dybala, l’attaque parisienne sera plus qu’armée.

Son association avec Cavani peut faire des étincelles. En effet, dans un schéma où il se porte soutien de l’Urguayen, en faux neuf, La Joya pourrait briller. Dybala va également retrouver un entraîneur qui croit en lui.

Présentement indésirable à la Juve, ce serait une bonne possibilité pour lui de se relancer. Ses qualités sont indéniables, son dernier but en est témoin. Le PSG n’a pas intérêt à laisser filer cette opportunité.

Avec l’argent récupéré de cet échange, le club francilien pourra continuer d’inspecter sur le marché. Même s’il s’est considérablement renforcé depuis.