« Je t’offre le triple de ton salaire », la réponse classe de Lionel Messi

Lionel Messi, c’est comme qui dirait, le plus fidèle des fidèles. Son cher Barça, il ne le troquerait pour rien au monde. Même face à des opportunités certaines, l’Argentin n’a jamais pensé à quitter le club.

Lionel Messi, c’est non !
Souvent approché par les dirigeants de clubs, conscients de son énorme apport, Lionel Messi a toujours montré son attachement au club blaugrana. Dernièrement, le patron de Manchester City a tenté de le recruter.
Sheikh Mansour a alors décidé de passer par l’intermédiaire de Pep Guardiola. Ancen entraîneur de Lionel Messi et très proche du joueur, il pouvait l’alpaguer, croyait-il. Quand il s’en est ouvert à la « Pulga », ce dernier lui a servi un non prévisible.
Revenant sur cette histoire, Sheikh Mansour de révéler : « j’ai demandé a Guardiola de parler avec Messi. Nous lui offrirons le triple de son salaire actuelle”. Une demande assez alléchante. En effet, Lionel Messi touche présentement 40 millions d’euros.
Plus que n’importe quel autre joueur de football. En somme, il aurait pu en recevoir 120, s’il était prêt à jouer pour les Sky Blues. Il a tout de même refusé. « Lionel Messi a dit non », révèle Sheikh Mansour.
Le Barça et Lionel Messi, c’est une évidence
Au FC Barcelone, il y a eu énormément de légendes. Celle qui est au dessus de tout le monde, c’est bien Lionel Messi. Arrivé très jeune à la Masia, il y a fait toutes ses classes. Si aujourd’hui, il arrive à jouer au football, c’est bien parce que le FC Barcelone lui a donné sa chance.

Jeune, petit et fébrile, la « Pulga » a été « sauvé » par le club catalan. Il y a grandi, il y connait tous les secrets. Aujourd’hui, après tant d’années au plus haut niveau, il reste encore le poumon de l’équipe. Tout tourne autour de Messi depuis que Ronaldinho lui a légué son Barça.
Dès lors qu’on se trouve dans un club situé dans le Top 3 mondial. Un club capable de te traiter comme un Roi. Un club qui tourne autour de ta personne. Nul besoin d’aller chercher ailleurs. Ça, Lionel Messi l’a compris !