L’ARBITRE MALICK NGOM REVIENT SUR SON GESTE « J’AI ÉVITÉ QU’IL AVALE SA LANGUE… » DIT L’ARBITRE

MODOU LÔ A  BATTU  EUMEU SÈNE PAR  KO, LORS DE LEUR COMBAT DE CE DIMANCHE 28 JUILLET.  L’ARBITRE, MALICK NGOM A EU AUSSITÔT LE RÉFLEXE DE SECOURIR  LE LUTTEUR, L’EMPÊCHANT D’AVALER SA LANGUE.

Ce geste de l’arbitre Malick Ngom, pour sauver le lutteur Eumeu Sène, après avoir été mis ko par Modou Lô,  restera gravé dans les mémoires de la lutte.  Sur Iradio, il s’est expliqué sur cette  technique, saluée par les amateurs.

« Dans l’arbitrage, que ça soit la lutte africaine, la lutte olympique ou dans toutes les formes de lutte, on nous demande de toujours veiller à l’intégrité physique du lutteur. Pour le combat d’hier, on n’a même pas pu faire la consultation, parce que la priorité était de sauver le lutteur qui était pratiquement évanoui. Je l’ai retourné et j’ai fait les premiers soins, pour éviter qu’il avale sa langue ou son protège-dent , en attendant que les sapeurs-pompiers viennent », a expliqué Malick Ngom.

L’arbitre de la rencontre dit avoir acquis cette technique au « au Niger, dans le cadre d’un séminaire sur les actes de secourisme en cas de noyade et d’accident de ce genre. C’est, en quelque sorte, ce qu’on a appris ailleurs qu’on a mis à profit pour sauver le lutteur dans une situation très critique ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.