Les aveux terribles de Aliou Cissé risquent de faire du bruit !

Le sélectionneur national Aliou Cissé a fait une révélation pour le moins surprenant sur le mental de ces joueurs. Selon Aliou Cissé, que c’est dans la nature du sénégalais d’avoir quel que soit l’adversaire en face.

« Même quand on joue Madagascar ou le Lesotho, on a peur, c’est dans notre nature »
« J’ai l’impression que c’est dans notre nature. Même quand on joue Madagascar ou le Lesotho, on a peur. Il n’y a pas de fixation sur les équipes maghrébines. Je pense que sont des discours de journalistes. C’est vrai que nous avons perdu deux matchs contre l’Algérie. Mais dans le contenu, je n’ai à reprocher à mes joueurs. Nous sommes conscients de notre force. Nous pouvons battre n’importe quelle équipe » analyse-t-il froidement dans une sortie médiatique.

Sur un autre registre, Aliou Cissé est d’avis qu’il y a des postes qu’il faut renforcer dans cette sélection nationale. « Il faut gérer le présent, tout en pensant au futur. Quand je suis venu en 2015, il y a avait déjà une manière de travailler. Nous sommes en 2019, et les choses ne sont plus les mêmes. Nous avons notre vision, notre philosophie. Il fallait des joueurs capables de s’adapter. L’équipe progresse et d’autres joueurs viendront. Il y a des postes que nous devons renforcer » a clamé Aliou Cissé.