Navetanes : regain de violences à Rufisque

Depuis la reprise du championnat national populaire à Rufisque, le stade Ngalandou Diouf est le théâtre d’un regain de violences inquiétant. Ce mercredi, la finale Cité Millionnaire-Ndiagne Samb (1-1, tab 5-4) a été marquée par une grosse tension à l’issue du temps réglementaire.

Pendant plus de cinq ans, la ville de Rufisque était privée de Navetanes en raison d’une lenteur notée dans les travaux de réfection du stade. Pire, des ASC ont été suspendues lourdement pour cause de violences. Quelques années après, il semble que la leçon n’a pas été retenue. En effet, mercredi peu après la finale remportée par Cité Millionnaire à l’issue des tirs au but, des violences ont survenu, causant d’énormes dégâts. Une voiture garée non loin de la caserne des sapeurs pompiers a été complètement caillassée. Pire, des maisons ont été attaquées par des supporters de l’équipe vaincue, rapporte Lerufisquoi.info, indiquant que ces derniers ne pouvaient pas admettre de perdre cette finale de la Zone 2B glanée pour la première fois par Cité Millionnaire.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.