NBA : Tacko Fall sur le traitement des jeunes basketteurs africains aux Etats-Unis…

Arrivé aux Etats-Unis en provenance de son Sénégal natal à seulement 16 ans, Tacko Fall a eu la chance de pouvoir intégrer l’université avant de rejoindre la NBA. Malheureusement, beaucoup de jeunes Africains ne bénéficient pas de cette chance et se retrouvent bien souvent dans l’impasse. Une situation que Fall veut éviter.

Tacko sur le traitement de Africains aux USA
Tacko Fall a joué au basket-ball universitaire à l’Université de Floride centrale, où il a aidé à mener les Chevaliers au tournoi NCAA 2019. Bien qu’il n’ait pas été repêché, il a signé un contrat bidirectionnel avec les Boston Celtics. Fall a passé sa saison recrue à partager le temps entre la NBA et sa filiale de développement, la G League.

Huit ans après avoir quitté le Sénégal pour la première fois, il cherche à aider la prochaine génération de joueurs africains dans leur transition vers les États-Unis. Il pense que certaines des pratiques trompeuses impliquées dans le recrutement de joueurs africains sont traitées et améliorées.

« Continuez à travailler dur… »
« C’est quelque chose qui nous arrive souvent, et que l’on veut combattre. En tant qu’africains, on ne peut pas permettre de se laisser traiter différemment. À plusieurs reprises j’ai trouvé que certaines personnes avaient été manipulées. Ils les emmènent quelque part, au final ce quelque part change. Alors ils sont abandonnés, ils doivent se débrouiller, et si ça ne fonctionne pas, ils sont dans l’impasse. Mais je trouve que depuis que les gens comprennent ce qui se passe derrière tout ça, ils font davantage attention. Surtout depuis que la NBA a un rôle à jouer. Et ça va continuer à aller mieux », a-t-il d’emblée constaté, avant de donner des conseils aux jeunes basketteurs africains à la recherche d(un lendemain meilleur aux Etats-Unis.

« Maintenant je voudrais juste, vous dire de continuer à être fort mentalement. Je veux dire, concentrez-vous sur les choses que vous pouvez contrôler, car c’est tout ce que vous pouvez faire parfois. Et continuez à travailler dur. Et tout ce que vous faites va bien. J’ai l’impression d’avoir tout fait correctement. Je n’ai rien regretté. Donc voilà », conclut- le géant sénégalais de la NBA, dans un entretien avec CBS News dans l’émission 60 Minutes.