Pénurie d’attaquant au FC Barcelone : Et pourquoi pas Emmanuel Adebayor ?

Le FC Barcelone a vécu un mois de janvier assez difficile. Après le limogeage d’Ernesto Valverde de la tête du club catalan, le Barça a du être confronté à une série de blessures, notamment celles Luis Suarez et récemment d’Ousmane Dembélé. Alors qu’ils ont transféré une bonne partie des jeunes du club pour qu’ils aillent trouver du temps de jeu (Carles Perez, Abel Ruiz…), le FC Barcelone se retrouve désormais avec 3 attaquants seulement : Lionel Messi, Antoine Griezmann et Ansu Fati.

Même si le club pourrait recruter un joker médical (on parle d’Angel Rodriguez, 32 ans, attaquant de Getafe), le Barça pourrait également exploité d’autres possibilités. Et alors que Suarez sera absent pour près de 4 mois et que Griezmann n’est pas un pur 9, le Barça pourrait recruter un attaquant de pointe. Et pour ne pas griller son joker médical, pourquoi ne pas tenter le coup Emmanuel Adebayor .
En effet, l’attaquant togolais est l’un des rares joueurs de standing international à être libre en ce moment. Avec son expérience qui n’est plus à démontrer et son envie de performer au plus haut niveau, Adebayor pourrait être l’un des coups de génie.

De plus, l’ancien joueur de Tottenham, Arsenal ou Man City ne coûterait pas cher, puisqu’il n’y aurait aucun frais de transfert à payer. Et le signer pour simplement 6 mois, en attendant de voir les résultats, ne coûterait rien au FC Barcelone. Bien au contraire, le Barça aura un joueur de plus en attaque, un pur joueur de pointe en plus, capable de peser sur la défense adverse grâce à sa taille et sa qualité technique dos au but.

En plus, recruter l’attaquant togolais, en ce moment libre, pourrait donc permettre au club catalan de se pencher également su Angel (Getafe) comme joker médical, afin d’étoffer ses couloirs où Ansu Fati est désormais le titulaire indiscutable. Et avec les échéances en Ligue des champions, les Barcelonais aurait besoin de métier, d’expérience, pour battre les grosses écuries. Avec Adebayor dans ses rangs, le club catalan pourrait avoir un « gris-gris » de plus.

Mais de l’autre côté, il est vrai que le spectre de Kevin-Prince Boateng plane toujours au dessus du Camp Nou et que ce coup pourrait se transformer en échec qui reviendrait sur la face des dirigeants. Mais, n’empêche, le FC Barcelone a plus à y gagner qu’à y perdre.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.