Affaire Aïda Ndiongue : L’Ums tire à boulets rouges sur le procureur de la République

7849581-12180664Les magistrats du Sénégal n’ont pas apprécié la sortie du procureur de la République qui, dans un communiqué, avait qualifié la décision de relaxe de Aïda Ndiongue et Cie, jeudi dernier, « d’ illégale et même troublante ». Ainsi, l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), dans un communiqué relayé par la Rfm, se désolidarise de Serigne Basirou Guèye. Aussi, estime-t-elle que ses propos tenus dans la presse portent atteinte à l’honorabilité des magistrats. Pour ces magistrats, Serigne Bassirou Guèye n’a pas le droit de commenter une décision de justice à travers la presse. Et les termes utilisés sont de « nature à porter atteinte à leur honorabilité ». Selon les magistrats du Sénégal, ces propos du procureur de la République constituent « un coup dur porté à la Magistrature ». Ils jettent également « le discrédit sur l’institution judiciaire et « violent la séparation des pouvoirs ». En dernière analyse et en dernière instance, l’Ums dit se désolidariser de tout magistrat qui « viole délibérément et de mauvaise foi son serment ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*