AFFAIRE DANGOTE: LE SÉNÉGAL TRAHIT SERIGNE SALIOU MBACKÉ* !

dangote_serigneEn droit, une décision de justice ne se discute ni ne se commente.

Cependant, lorsqu’une telle décision, rendue par une poignée de  corrompus, compromet la vie et la sécurité d’une quinzaine de millions de Sénégalais, il demeure un impératif de se sacrifier pour rappeler à l’ordre ceux pour qui la honte ne tue pas.

L’argent a encore damé le pion à la dignité (« Ngor »)…

Voici que l’une des plus illustres âmes du Sénégal, celui-là même qui s’est consacré à redimensionner les habitudes d’existence des Sénégalais et du Monde, celui qui fascine encore d’Est en Ouest, du Nord au Sud, se fait aujourd’hui spolier avec la complicité de l’État, qui a souventes fois, rampé à ses pieds…

Monsieur Dangote a mis le Sénégal et les Sénégalais devant le fait accompli en empiétant considérablement sur les terres allouées à Serigne Saliou MBACKÉ en connaissance de cause. Il s’est dit qu’en prenant les devants, et  en construisant sur le terrain d’autrui, que « les pauvres Sénégalais » vont avoir du mal à démolir ce qui, à ses yeux, représente du menu fretin.

Apparemment il a visé dans le mille, puisque des attardés lui donnent raison aujourd’hui.  Cette décision rendue par la Cour suprême, l’instance à laquelle les opprimés s’en remettent pour se voir rétablis dans leurs droits, met en péril les valeurs intrinsèques de la société sénégalaise.

Quel Sénégalais pourrait atterrir au Nigéria et empiéter sur les terres d’un valeureux Nigérian sans coup férir? « Buki bu songee waxambaane ca doxiin wa la » Dangote est conscient que nous sommes un peuple qui a perdu ses repères.

La recherche acharnée de fortune a eu raison de nos valeurs; ce qui naguère tuait chez nous n’est plus d’actualité. Qui veut avoir la peau d’un sénégalais, s’allie à un autre sénégalais.

Si  la Cour suprême du Sénégal a donné raison au Nigérian Dangote sur les dignes héritiers de Serigne Saliou MBACKÉ, si les autorités se murent dans le silence et que de tels faits s’avèrent confirmés, aucun sénégalais quel qu’il soit, ne sera en sécurité dans ce pays.

Cela voudra dire qu’aucun héritier n’aura à se prévaloir d’un quelconque héritage de ses parents. Cette ridicule décision prend le contre-pied de toutes nos valeurs.

« Doom dootul donnu baayam » Nous ne sommes plus saufs chez nous, nous sommes tous exposés! À quand votre tour?

En effet, cette décision mettra tous les parents et tous les héritiers sénégalais dans une insécurité qu’il faut d’ores et déjà corriger, car pouvant faire jurisprudence. Autrement, n’importe qui pourra s’en prévaloir et s’approprier le bien d’autrui.

À quoi cela sert-il d’user ses culottes sur les bancs des institutions éducatives (écoles, universités, centres de formation), si après sa diplomation, on se fera manipuler par n’importe quel larbin?

Passer des années dans les facultés pour aboutir à cette parodie de justice qui ne dit pas son nom?

Ils ont beau être présidents de la République ou de l’Assemblée nationale, magistrats, ou fonctionnaires, ils ne s’empêcheront jamais de lamentablement ramper devant un mentalement atrophié.

Même s’ils sont convaincus qu’ils ont le pouvoir de défendre vaillamment leur point de vue; ils ne l’oseront jamais, car ce sont presque tous des pantins… Ils auront toujours une peur bleue de se faire relever de leurs fonctions.

Pour cela, rappelons-nous de l’inoubliable prêche de Serigne Saliou MBACKÉ:

« Nit ku nekk ñaari biir la ame, biiru boppam ak biiru bammeelam, biiru boppam bi bumu ko yiteel ndax Yálla m iko bind dina ci def li ci war, biiru bammeelam nay yiteem ngir lu mu fa deful duko fa fek. »

Jaajëf Mbacké!!!

Le Sénégalais inconscient est admiratif devant les miettes que Dangote a investies à Pout et qui s’avéreront dramatiques du point de vue environnemental par une profusion de cas de tuberculose et des cancers que « sa case de santé » sera trop petite pour soigner. Les milliers d’emplois créés justifieront-ils les millions de vies sacrifiées?

Pout n’est point l’endroit adéquat pour une cimenterie. Nous avons déjà expérimenté la SOCOCIM, et ce ne seront pas les populations de Rufisque-Bargny et ses environs qui nous démentiront.

Nous, Waakër Serigne Saliou MBACKÉ, demeurons et restons des instruments de Serigne Saliou MBACKÉ et prions incessamment pour qu’il en soit ainsi le restant de notre vie terrestre et dans l’Au-delà. Ceux pour qui Serigne Saliou aurait, un tant soit peu, intervenu ou contribué dans leur modeste vie, devront se positionner en bouclier face à cette aberration que l’Histoire retiendra.

Si Martin Luther KING n’était pas mort pour ses convictions, Barack Hussein Obama n’aurait jamais été président des États-Unis.

Sénégalais, ressaisissons nous!!!

Commentaire:

D’aucun se demanderont pourquoi ces terres « qui appartiennent au Sénégal » ont été cédées à Serigne Saliou. Par contre, nul n’ignore que c’est le Sénégal, à qui elles appartiennent, qui les a octroyées, par le biais du gouvernement de l’alternance, à notre Guide dont l’activité au niveau de l’agriculture n’a laissé personne indifférent. « souf si bari won na Sénégal te ken bayyul won » Toute la jeunesse rurale s’est retrouvée à Dakar. Le problème qui se pose aujourd’hui n’était pas d’actualité il y a 30 ans.

Fabienne Fatou DIOP

 Montréal

www.sunuker.com

fabydiop1@hotmail.com

* Les Sénégalais ont observé un mutisme presque complet, lorsque le milliardaire Dangote, avec la complicité du gouvernement sénégalais, est en train de spolier la famille de Serigne Saliou.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*