AFFAIRE DE LA DROGUE DANS LA POLICE: Macky limoge le commissaire Niang et annonce des sanctions contre Keïta

commissaire Abdoulaye NiangLe président de la République, Macky Sall, vient de limoger le Directeur général de la police, Abdoulaye Niang. Ce dernier était accusé d’être mêlé à une histoire de trafic de drogue lorsqu’il dirigeait l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis). Son remplaçant et accusateur, Cheikhna Keïta, sera également sanctionné.

Le président de la République, Macky Sall, a limogé le Commissaire Abdoulaye Niang de son poste de Directeur Général de la Police Nationale (Dgpn) lors du Conseil des ministres de ce jeudi 25 juillet. Il était accusé de trafic de drogue par le Commissaire Cheikhna Keïta qui accusait également l’ancien Dgpn, Codé Mbengue, de recevoir des sommes d’argent issues de la revente de la drogue.

L’accusateur, le commissaire Cheikhna Keïta, sera également sanctionné, a annoncé Abdou Latif Coulibaly, porte-parole du gouvernement qui rencontrait la presse ce jeudi après-midi.

Sitôt rentré à Dakar mercredi, le Président Macky Sall a reçu le rapport de la Direction de l’Inspection des Services de Sécurité (DISS) sur l’affaire de la drogue dans la Police nationale, après un périple qui l’a conduit au Burkina Faso, puis au Congo Brazzaville.

Le commissaire Boye à qui l’enquête a été confiée, a en effet entendu toutes les personnes impliquées dans cette affaire : l’ancien que le nouveau Directeur général de la Police nationale (Dgpn), les commissaires Codé Mbengue et Abdoulaye Niang, mais aussi le commissaire Cheikhna Cheikh Sadibou Keïta, ancien Directeur de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), des agents de cette structure et le narcotrafiquant nigérian dénommé Austin, extrait de prison pour être entendu.

NETTALI.NET

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*