Affaire des 99 milliards découverts dans un compte de l’ex-ministre d’Etat : Alioune Ndao requiert un 2ème mandat de dépôt pour Karim Wade et Cie

Karim WadeL’ancien ministre d’Etat Karim Wade et ses co-inculpés vont vers un deuxième mandat de dépôt, dans le cadre du dossier relatif au montant de 99 milliards de francs Cfa découvert dans un des comptes du fils de l’ancien chef de l’Etat. D’après nos sources, le Procureur spécial près la Crei a requis le mandat de dépôt contre Pierre Agboba, Bibo Bourgi, Amadou Samba Diassé et Pape Mamadou Pouye.

On va vers une nouvelle tournure dans le traitement du dossier Karim Wade et compagnie qui est  entre les mains des magistrats de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Le Procureur spécial près cette juridiction spéciale ne compte pas, en effet, se laisser faire dans la gestion du dossier du fils de l’ancien président de la République.

Il nous revient qu’à la suite du dépôt de la réponse fournie par l’ancien ministre d’Etat Karim Wade à propos de sa deuxième mise en demeure relative à un montant de 99 milliards de francs Cfa découvert dans un de ses comptes à Monaco, Alioune Ndao a décidé de faire un réquisitoire introductif. Ce, aux fins de saisir la Commission d’instruction de la Crei d’une nouvelle inculpation de Karim Wade et de ses supposés complices.

En fait, Karim Wade sera devant la Commission d’instruction ce mardi, en compagnie de Pierre Agboba, Bibo Bourgi, Amadou Samba Diassé, Pape Mamadou Pouye. A leur encontre, le Procureur spécial Alioune Ndao a demandé le placement sous mandat de dépôt pour la deuxième accusation relative au montant de 99 milliards de francs Cfa trouvé par les commissions rogatoires envoyées vers la Principauté.

S’il a été découvert des comptes ouverts aux noms de Karim Wade, Bibo Bourgi et Pape Mamadou Pouye à Monaco, il n’en demeure pas moins qu’il n’en a pas été de même pour les sieurs Pierre Agboba et Amadou Samba Diassé, au nom desquels aucun compte n’a été découvert sur le Rocher.

Malgré tout, le Procureur spécial près la Crei a montré, d’après des personnes bien informées du dossier, que ces deux dernières personnes – Agboba et Diassé – ont joué un rôle important dans la dissimulation des fonds découverts.

mdiatta@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*