AFFAIRE DES FAUX BILLETS : LA DÉFENSE DE THIONE SECK CONFIANTE

A quelques heures du verdict du procès de l’affaire des faux billets impliquant le chanteur Thione Seck, la défense de l’artiste affiche l’optimisme. «On fait confiance à la justice, on a bien plaidé notre dossier, assure Me Ousmane Sèye, joint par Seneweb. La montagne a accouché d’une souris. Nous nous attendions à ce que la procédure soit annulée parce que c’est une procédure nulle. Si on se réfère à l’article 5 du règlement de l’Uemoa, à la décision de la Cour de justice de la Cedeao dans l’affaire Khalifa Sall et à l’arrêt de la Cour d’appel dans l’affaire Khalifa Sall, je ne vois pas comment on peut ne pas annuler la procédure.»

L’avocat martèle : «On a violé les droits de Thione Seck depuis l’enquête préliminaire à la gendarmerie, et on a les preuves. C’est moi-même qui me suis déplacé pour aller le voir et le commandant a refusé. Alors que le règlement de l’Uemoa était applicable depuis le 1 janvier 2015 et mon client a été arrêté le 27 mai 2015. Si on va dans le fond aussi, il n’y a pas de faux billets. Nous nous battrons jusqu’au bout pour l’innocenter et quelle que soit décision du juge. Si nous n’obtenons pas gain de cause, nous allons utiliser les voies de recours.»

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*