Affaire Ousmane Ngom – Abdoulaye Wade : Un coup de fil, plusieurs versions

mackysall-mewadeA supposer que l’ancien Président Abdoulaye Wade ait voulu faire du forcing, il sera difficile de croire un homme qui souffre de crédibilité selon le Quotidien. Et sous ce rapport, se propos ne pas d’être retenus.

La gravité de telles déclarations qui a suscité de vives émotions dictent un rappel de différentes versions sur ce fameux appel téléphonique. Le journal recompose le coup de fil avec des témoignages d’acteurs au coeur de la soirée du 25 mars 2012.

Samuel Sarr: “Ousmane Ngom est venu au Palais tard dans la nuit”
Samuel Sarr qui catalogue Ousmane Ngom de grand amnésique et de falsificateur avance: “Ousmane Ngom n’a pas mis les pieds au palais ce 25 mars 2012. Nous étions quatre (4) dans le bureau du Président: le Président, sa fille Sindiély, Mamour Cissé et moi-même de 16h à 21h10 et nous avons été rejoints par Karim Wade. Nous faisions le tour du Sénégal au téléphone avec les responsables du Pds pour avoir les tendances. Le Président a demandé à Mamour Cissé d’appeler le minsitre de l’Intérieur fois à partir de 18h30 pou lui demander les tendances selon les services de son ministère. Vers 19h30, trois généraux (Armée et Gendarmerie) entrent dans le bureau. Le Président les rassure en leur disant que si les résultats confirment Macky Sall, il respectera le verdict des urnes. A 21h, sachant que les dernières tendances donnaient Macky Sall vainqueur, j’ai dit au Président que c’est le moment de rentrer dans l’histoire et Mamour de rajouter: vous ferez mieux qu’Abdou Diouf en appelant Macky Sall maintenant. Nous essayons de joindre son staff en vain. C’est Karim Wade qui a demandé que l’on appelle via le Palais Pape Samba Mboup qui lui a passé Macky Sall.  Et c’est Karim qui a passé le téléphone à son père en lui disant que c’est Macky Sall”. 

Mamour Cissé: “C’est Karim Wade qui a donné le bon numéro”
Mamour Cissé qui reconnait que la Présidence n’avait pas le numéro de Macky Sall, ajoute qu’ils sont finalement passés par Me Alioune Badara Cissé de l’Apr: “C’est Karim Wade qui a donné le bon numéro qu’il fallait appeler pour joindre Macky Sall. A 20h30, le président de la République a convoqué la totalité du cabinet pour faire sa déclaration.”

Serigne Mbacké Ndiaye: “Quand il m’a demandé de préparer un communiqué…”
“J’étais soulagé quand il m’a dit de préparer un communiqué pour féliciter Macky Sall pour sa victoire, je me suis dit que notre pays était sauvé. J’étais de plus en plus convaincu qu’une victoire du Président Wade ne serait jamais acceptée par le camp d’en face. Avant la publication des résultats, j’étais au Palais avec Pape Diop qui était convaincu qu’on avait perdu les élections avant la proclamation des résultats.”

Alioune Badara Cissé: “Wade s’est adressé à moi par le canal de Me Ousmane Ngom”
“J’ai été le premier à avoir appris la victoire du chef de l’Etat. Je devrais dire dans notre camp, c’est à moi que l’ancien chef d’Etat s’est adressé par le canal de Me Ousmane Ngom pour me dire qu’il concédait la défaite et qu’il voulait féliciter Macky Sall, mais qu’il n’avait pas son contact téléphonique. 

Souleymane Ndéné Ndiaye: “Non Président, Macky ne peut se désister”
Quand le Président Wade a dit devant Pape Diop et Karim que Macky Sall va se désister car il a des projets à finir, je lui ai dit: “non Président, il ne peut pas le faire car c’est votre challenger. Et vous aviez dit que vous ne voulez pas faire moins qu’Abdou Diouf. C’est comme cela qu’il a enterré cette option. Puis il dit à Pape Diop et Karim Wade de nous laisser seuls car on parle des affaires de l’Etat.”

Senego

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*