AFFAIRE PLAN « JAXAAY »Le procureur Serigne Bassirou Guèye ne veut pas lâcher Aïda Ndiongue & Co

procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye et Aida NdiongueLe procureur de la République de Dakar Serigne Bassirou Guèye a interjeté appel dans l’affaire des produits phytosanitaires du plan « Jaxaay » un peu après la décision de la 3ème chambre correctionnelle du tribunal correctionnel de relaxer, jeudi 28 mai Mme Aïda Ndiongue, Abdoul Azi z Diop, Madou Sall et Amadou Ndiaye des poursuites engagées contre eux alors que le parquet avait requis 10 ans de prison contre les principaux prévenus et 05 millions de francs Cfa d’amende…Ils ont tous rejoint leur domicile après leur élargissement.

Le procureur a jugé la décision du tribunal « manifestement illégale et même troublante ». Après sa sortie de la maison d’arrêt du Camp pénal de Liberté VI le jeudi au soir, l’ex-sénatrice et ancienne maire des Hlm sous le régime socialiste, a reçu un accueil chaleureux de ses proches, alors que ses avocats dénonçaient « le système » qui a vu « une dame honorable croupir pendant presque deux ans en prison pour rien ».

Le député Oumar Sarr, actuel coordonnateur du Pds et ministre de tutelle au moment des faits incriminés, est lui aussi allé dans le même sens en rappelant le sort « des prisonniers militants du Pds » en insistant sur le cas du lutteur Bathie Séras. Il fasait allusion à Karim Wade (condamné à 06 ans de prison), Me El Hadj Amadou Sall et Toussaint Manga (mandats de dépôts et affaires en cours).

Abdoulaye Wade : “Tous les juges ne sont pas comme Henry Grégoire Diop”

Lors de la réunion du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds), hier, l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, s’est réjoui de la libération d’Aïda Ndiongue et Cie.

Il a salué l’indépendance des magistrats de la 3e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Dakar qui ont pris la décision, soutenant que “tous les juges n’ont pas la même stature que Henry Grégoire Diop”, le président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) qui a condamné Karim Wade à 6 ans de prison ferme.

“Tous les juges ne sont pas comme Henry Grégoire Diop. Il y en a de bons, ils ne sont pas tous mauvais”, dit-il, félicitant “les otages politiques qui ont enduré dans la dignité et l’honneur leur emprisonnement”.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*