Affaire Thione Seck : le Fbi entre dans la danse – Le lead vocal du Raam Daan en Vsd à la Police

Thione seck fbiThione Seck fera sans doute face au procureur lundi. Son audition, qui était attendue hier, n’a finalement pas eu lieu. Le chanteur a bénéficié d’un retour de Parquet. Ce qui a entraîné la prolongation de sa garde à vue au commissariat central de Dakar où il va passer le week-end.

Le chanteur Thione Seck a été déféré au Parquet de Dakar hier dans l’après-midi, pour être présenté au procureur de la République. Mais l’audition du lead-vocal du Raam Daan n’a pas eu lieu. Le chanteur qui devait être entendu par le substitut du procureur de la République a bénéficié d’un retour de Parquet.

Cette mesure a entraîné une prolongation de sa garde à vue au commissariat central de Dakar. Selon un de ses avocats, il va faire face au procureur de la République lundi.

Selon des sources, cette mesure s’explique par le  besoin de vérifier des informations livrées par Thione Seck lui-même aux enquêteurs.

Le père de Waly Seck a avoué aux gendarmes qu’il avait bel et bien reçu les faux billets de banque des mains de ressortissants maliens. Pour avoir le cœur net, les gendarmes se seraient rendus chez les suspects qui sont actuellement introuvables. Seul l’un d’entre eux a été arrêté.  

D’ailleurs, l’enquête de la Sr a révèle que l’histoire est partie de ce supposé complice de Thione Seck. C’est à la suite de l’interpellation de ce dernier, qui a dénoncé le chanteur, que les éléments de la Section de recherches de la caserne Samba Diéry Diallo de Colobane se sont rendus au domicile du lead-vocal du Raam Daan pour effectuer une perquisition. De faux billets de banque ont été trouvés sur les lieux.

Thione Seck a été donc déféré hier après 48h de garde à vue pour détention d’une somme importante de faux billets de banque. Et l’information donnée par la presse relative au défèrement du chanteur avait provoqué un important déplacement de personnes.

Des proches ainsi que des parents et amis du mis en cause s’étaient rendus sur les lieux pour soutenir Thione Seck.  Une trentaine d’individus avaient effectué le déplacement.

48 milliards F Cfa en faux billets

Toutefois, des informations font état que le procureur de la République a noté, à travers l’enquête de la Section de recherches, des indices graves et concordants. D’ailleurs, nous apprend-on, «le chanteur avait dans un premier temps reconnu les faits qui lui sont reprochés».

Interpellé sur ces troublants faits, Me Ousmane Sèye, qui coordonne le pool d’avocats qui défend l’auteur compositeur, déclare : «Je connais tout de cette affaire. Cette affaire est une cabale montée de toute pièce contre la personne de Thione Seck.»

L’avocat considère son client comme «une victime qui a été escroquée par une bande de malfaiteurs». «Ce sont des individus non identifiés qui ont approché Thione Seck en lui proposant un contrat. Le contrat, qui n’a pas encore été signé, portait sur une centaine de concerts en Europe», explique Me Sèye.    

Selon ses avocats, l’argent constitué de faux billets trouvé chez lui et ses présumés complices s’élèverait à 48 milliards  de F Cfa. Hallucinant !

 Cheikh Bamba DIAGNE

cbdiagne@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*