Affaire Tombon Oualy, meurtrier présumé de Bassirou Faye : communiqué du Front de la Conscience patriotique pour le changement réel au Sénégal, XAM SA REW – BËG SA REW – JARIÑ SA REW

ob_063ae5_ob-e28755-conscience-patriotique-pour

Affaire Tombon Oualy, meurtrier présumé de Bassirou Faye : communiqué du Front de la Conscience patriotique pour le changement réel au Sénégal, XAM SA REW – BËG SA REW – JARIÑ SA REW, condamne jusqu’à la dernière énergie les atermoiements scandaleux et les légèretés de l’Etat-APR sur l’assassinat de l’étudiant Bassirou Faye

Compte tenu de la gravité exceptionnelle de cette affaire invraisemblable , le Front de la Conscience patriotique pour le changement réel au Sénégal « XAM SA REW – BËG SA REW – JARIÑ SA REW », regrette la disparition de l’étudiant Bassirou Faye, et exige une enquête rigoureuse, en bonne et due forme pour situer les responsabilités des éventuels commanditaires directs ou indirects de ce crime crapuleux, qui relève d’un banditisme d’état, non encore élucidé.
Pour toutes ces raisons, le Front de la Conscience patriotique pour le changement réel au Sénégal « XAM SA REW – BËG SA REW – JARIÑ SA REW », continue de condamner sévèrement et jusqu’à la dernière énergie, le crime abominable de la police de « l’Etat -APR ».
C’est pourquoi, le Front de la Conscience patriotique pour le changement réel au Sénégal «XAM SA REW – BËG SA REW – JARIÑ SA REW », continue d’exiger la démission immédiate et effective du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Mary Teuw Niane ; Anna Sémou FAYE, Directeur Général de la Police Nationale et du ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo.
Le Front de la Conscience patriotique pour le changement réel au Sénégal « XAM SA REW – BËG SA REW – JARIÑ SA REW », fait partie de ceux qui pensent que Tombon Oualy, n’est nullement celui qui a assassiné Bassirou Faye.
Dans notre intime conviction, le coupable désigné n’est qu’un fusible pour étouffer cette affaire d’état parmi tant d’autres crimes économiques, dont sont coupables Macky Sall et sa femme, Marième Faye.
Dans ans un Etat de droit, l’enquête ne doit pas servir de prétexte pour disculper la police de Macky Sall.
Le Front de la Conscience patriotique pour le changement réel au Sénégal « XAM SA REW – BËG SA REW – JARIÑ SA REW », dénonce les dysfonctionnements à n’en plus finir, les manquements, les incohérences farfelues et le tintamarre, qui ne sauraient couvrir, en aucun cas, ce crime d’état savamment organisé. A quelle fin ? A qui donc profite cet effroyable crime d’état ? Ce crime d’état, imprescriptible, est beaucoup plus grave que la traque des biens mal acquis en grande pompe.
Le Front de la Conscience patriotique pour le changement réel au Sénégal « XAM SA REW – BËG SA REW – JARIÑ SA REW », sollicite la vigilance absolue pour tirer au clair cette affaire qui relève incontestablement d’un gangstérisme d’état.

Ahmadou Diop, coordonnateur du Front de la Conscience patriotique pour le changement réel au Sénégal-« XAM SA REW – BËG SA REW – JARIÑ SA REW »- CPC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*