Affaires Petro Tim et Arcelor Mittal – PDS et alliés dénoncent l’utilisation de faux documents

OUMARSARR_decroix_-300x155Le Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) n’est pas satisfait des éléments de réponse fournis par le Premier ministre Dionne, samedi dernier, sur les affaires Petro Tim et Arcelor Mittal. A l’issue de la réunion ordinaire de ce Front tenu hier, lundi 15 décembre, son coordonnateur Mamadou Diop Decroix et Oumar Sarr du Pds ont accusé le gouvernement, notamment le Pm Dionne, de faire usage de faux documents pour convaincre l’opinion sénégalaise.

Un coup d’épée dans la mer ! C’est ainsi que les membres du Front patriotique pour la défense de la République considèrent la sortie du Premier ministre (Pm) sur les affaires Petro Tim et Arcelor Mittal, samedi dernier. A l’issue de la réunion dudit front tenu hier, lundi 15 décembre, son coordonnateur Mamadou Diop Decroix et Oumar Sarr du Pds ont rejeté en bloc toutes les preuves brandies par le chef du Gouvernement. Et à leur tour, ils ont démonté pièce par pièce les documents publiés sur le site du gouvernement. Pour cause, ils estiment que la plupart des documents rendus publics par le gouvernement sont incomplets et, ou même faux. « Le gouvernement a préféré raconter des contrevérités sur les questions que nous lui avions formulées. Toutefois, que le Premier ministre sache que les menaces ne passent pas avec nous. Nous ne reculerons devant rien. On va les obliger à dire toute la vérité concernant ces affaires », ont-ils dit.

Avant de décliner leur futur plan d’actions : « Nous allons donc dans un premier temps saisir la justice à travers des plaintes. Nous avons aussi prévu des rencontres avec les diplomates accrédités au Sénégal et toute la société civile. Et pour finir, nous allons faire une pétition pour les contraindre à réagir avant l’étape suivante qui ne pourra être que la demande de la démission du chef de l’Etat », prévient Mamadou Diop Decroix.
«Les informations sont volontairement tronquées…

Auparavant, c’est Oumar Sarr, coordonnateur du Pds qui a pris la parole pour déplorer la « tricherie » du gouvernement dans cette affaire. Selon lui, les autorités ont volontairement enlevé certaines pages dans les documents du Pm rendant ainsi difficile leur appréciation. «Les informations sont volontairement tronquées dans le but de faire obstruction à la vérité… »

Et le coordonnateur du Pds de révéler que les 75 milliards ont versés à l’avocat Mayer comme si l’Etat du Sénégal ne disposait pas de structures publiques appropriées pour recevoir cet argent alors que le Trésor est là. Oumar Sarr a ainsi dénoncé le remplacement de l’agent judiciaire de l’Etat dans l’approbation du document relatif au paiement des 75 milliards du Mittal, tout en demandant des explications sur les raisons justificatives.

Dans la foulée, le coordonnateur du Pds a émis des réserves sur les cinq milliards destinés aux frais liés aux procédures d’arbitrage, mais surtout le passage de cet argent dans les comptes du cabinet d’avocats Mayer (actuellement sous le coup d’une mise en examen en France pour blanchiment d’argent, selon les Libéraux). Oumar Sarr s’est aussi interrogé sur l’enregistrement de cette même somme de 75 milliards dans trois lois de finance (deux lois de finance rectificatives et une loi de finance initiale).

PETRO TIM, le PM fait usage d’un faux decret pour tromper l’opinion

Evoquant l’affaire Petro Tim, Oumar Sarr a indiqué que le gouvernement de Macky Sall est tombé sur son propre piège en publiant sur son site web les cinq documents relatifs à l’octroi des permis de recherche du pétrole. «Le gouvernement a voulu démontrer que les permis ont été octroyés de manière démesurée par l’ancien régime. Quand vous lisez les documents, c’est tout à fait le contraire. Sur les dix permis présentés, seuls deux ont été signés sous Wade. Tous les huit autres ont été signés par Macky Sall».

Loin de s’en tenir là, le coordonnateur du Pds a accusé le chef du gouvernement d’avoir utilisé un faux décret pour tenter d’innocenter Aliou Sall dans l’affaire Petro Tim. Selon lui, contrairement à ce que veut faire croire Mahammed Dionne, lors de son face-à-face avec la presse, Petro Tim Sénégal n’est pas une boite à lettre. Mieux, il a estimé que c’est Macky Sall lui-même qui a signé le décret confiant à cette société la recherche du pétrole et non Wade. «Macky Sall a signé deux décrets : l’un porte sur Saint-Louis et l’autre sur Kayar. Il s’agit du décret n° 2012 597 du 02 juin et celui de 2012 596. Ils ont été signés le même jour et publiés dans le journal officiel sous les numéros 6678 du 28 juillet 2012 et 6683 du 25 aout 2012».

Oumar Sarr dira alors que le Pm a utilisé un faux document non signé et non daté, encore moins enregistré dans le journal officiel pour tromper l’opinion. «Un décret doit être signé, daté et publié dans le journal officiel. Je défie le chef du gouvernement de montrer le numéro sous lequel le décret de Wade octroyait à Petro Tim Sénégal le permis de recherche du pétrole au Sénégal». Enfonçant le clou, le député maire de Dagana a martelé : «Macky Sall a bel et bien signé le décret agréant le permis de recherche à la société Petro Tim Sénégal en toute connaissance de cause. Car, c’est le 19 juin 2012 qu’il a apposé sa signature sur le document alors que Petro Tim Sénégal est créé par Aliou Sall depuis le 23 mai 2012».

Sudonline.sn

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*