Afrique du Sud : des députés quittent le Parlement lors du discours à la nation du président

President-sud-africain-Jacob-Zuma-discour-parlement01Le discours annuel du président sud-africain, Jacob Zuma, au parlement du Cap, a été interrompu jeudi 12 février par l’opposition de gauche radicale. Ces députés, tous habillés en rouge, ont exigé des éclaircissements sur la rénovation de sa résidence privée aux frais du contribuable.

Les députés des EFF (Combattants de la liberté économique), menés par le tribun populiste Julius Malema, ont commencé à provoquer un chahut, et ont été évacués par le service d’ordre à la demande de la présidente du Parlement. Peu après, les députés du principal parti d’opposition, l’Alliance démocratique, ont quitté l’hémicycle en signe de protestation contre l’intrusion des forces de police dans le parlement.

Polémique sur la rénovation de sa résidence privée

Le président Jacob Zuma a finalement commencé son discours avec plus d’une heure de retard, devant les seuls députés de l’ANC, son parti, qui gouverne le pays depuis les premières élections multiraciales, en 1994.

L’ensemble des incidents a été retransmis en direct par les chaînes de télévision. Les députés de Malema ont vainement interrogé le chef de l’Etat sur l’affaire dite “Nkandlagate”, la rénovation de la résidence privée du président aux frais des contribuables. Montant total de cette rénovation : environ 19 millions d’euros.

Par Francetv info avec AFP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*