AFRIQUE-EU-ECONOMIE: Le M23 dit non aux Accords de partenariat économique

Le Comité de coordination du Mouvement des forces vives de la nation (M23)
Le Comité de coordination du Mouvement des forces vives de la nation (M23)
Le Comité de coordination du Mouvement des forces vives de la nation (M23)

Dakar (APS) – Le Comité de coordination du Mouvement des forces vives de la nation (M23) a fait part mardi de son opposition aux Accords de partenariat économique (APE) entre les pays africains et l’Union européenne (UE).

“Le M23 rejette les APE à 75% et appelle tous les Africains du Sénégal et de la Sous-région à se mobiliser, tous et fermement, contre la signature d’accords plombant notre économie et aliénant notre avenir’’, rapporte un communiqué parvenu mardi à l’APS.

Le comité d’organisation du M23 a tenu, lundi à Dakar, une réunion extraordinaire pour statuer sur la question des Accords de partenariat économique (APE) entre les pays africains et l’Union européenne.

Pour le M23, les APE, ‘’en l’état, sont porteurs de périls économiques majeurs pour l’Afrique’’. Selon le mouvement, ‘’la mise en œuvre de ces accords ne profite qu’à l’Union européenne’’.

Il estime également qu’avec ces accords, ‘’les pays les moins avancés (12/16 dans le groupe de la CEDEAO) vont perdre l’essentiel de leurs ressources douanières et donc leur capacité d’investissement’’.

Le communiqué souligne que ”le M23 décide de se liguer avec toutes les forces progressistes du Sénégal et d’Afrique de l’Ouest et tend sa main à tout Africain pour faire entendre sa voix de refus”.

Le M23 souligne qu’il a souhaité trancher la question à l’approche du sommet des Chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) prévu ce vendredi à Dakar sur la question du tarif extérieur commun.

Il les interpelle et les invite à ne pas tomber dans le piège de l’Union européenne et à refuser, en groupe, la signature de ces accords.

Le mouvement ‘’encourage et soutient la volonté des Chefs d’Etat de la CEDEAO à concrétiser le Tarif extérieur commun (TEC) pour une Union douanière permettant d’avoir un marché régional intégré et protégé’’.

SK/ASG

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*