AFRIQUE-FOOTBALL Le Nigeria et la Côte d’Ivoire prennent une bonne option pour la qualification au Mondial 2014

Le Nigeria et la Côte d’Ivoire
Le Nigeria et la Côte d’Ivoire
Le Nigeria et la Côte d’Ivoire

Abidjan (APS) – La Côte d’Ivoire et le Nigeria ont fait un grand pas vers la qualification à la Coupe du monde 2014, après leur victoire de la manche aller des barrages qualificatifs.

Les Eléphants, qui ont battu samedi les Lions par trois buts à un, se sont donné une marge assez importante, en attendant le match retour prévu le 16 novembre à Casablanca (Maroc).

Le stade Léopold Sédar Senghor, l’unique stade aux normes internationales du Sénégal étant suspendu, les Lions sont obligés de recevoir, pour la phase retour, loin de leurs bases.

Plus que les Eléphants, les Super Eagles du Nigeria, qui sont allés battre les Walyas d’Ethiopie à Addis-Abeba par deux buts à un, ont encore mieux balisé la voie de la qualification pour Brésil 2014.

Les champions d’Afrique en titre, qui recevront à domicile, sont très proches de retourner au Mondial. Ils étaient en Afrique du Sud pour la dernière édition, en 2010.

Les Etalons du Burkina Faso, qui ont pris samedi un maigre avantage contre les Fennecs d’Algérie (3-2), pour la manche aller jouée sur leur terrain, sont dans une posture moins confortable que celle du Nigeria et de la Côte d’Ivoire.

Les Aigles de Carthage de la Tunisie, qui ont été contraints au nul (0-0) par les Lions Indomptables du Cameroun, sont dans une position plus complexe.

Mais, puisque aucune de ces équipes n’a encaissé de but, rien n’est encore joué pour elles, en ce qui concerne le match retour prévu à Yaoundé, dans un peu plus d’un mois.

Le dernier match aller de ces barrages qualificatifs entre les Black Stars du Ghana et les Pharaons d’Egypte est prévu mardi à Kumasi.

C’est à l’issue de la manche retour qu’on aura les cinq représentants africains à la phase finale de la Coupe du monde prévue en juin prochain, au Brésil.

SD/ESF

Envoyé spécial : Salif Diallo

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*