Aïda Mbodj, députée : « Nous allons vers une loi de régulation de la presse en ligne »

c95cb5305933257fd9d58362e3f87529Le secteur de la presse en ligne est pris au sérieux par les autorités étatiques. Pour preuve, une loi de régulation de la presse en ligne est même en gestation, a annoncé Mme Aïda Mbodj, présidente de la commission culture et communication de l’Assemblée nationale. Cette dernière qui participait à l’atelier de restitution du rapport issu de l’atelier régional sur régulation et modèle économique, un statut clair pour un devenir de la presse en ligne, organisé il y a trois mois à Saly, par les acteurs du secteur, a précisé cependant que cela va se faire de manière inclusive. Et va permettre à ce sous-secteur de la presse de pouvoir s’autoréguler.

Mme Aïda Mbodj qui s’est réjouie de la démarche des acteurs de l’association Appel, trouve important d’«ajouter la crédibilité dans la volonté de réguler». Dans son discours, elle a évoqué la nécessité de procéder au toilettage du titre IV du code de la presse. Pour elle «la pratique ne doit pas être exercée de façon anarchique mais avec beaucoup de professionnalisme et de responsabilité. La régulation s’impose et vous l’avez reconnue et acceptée», a-t-elle dit. La députée libérale d’ajouter : «il y a à manger et à boire, dans la presse en ligne, il urge pour elle de s’auto-régulariser».

Cependant, elle a promis de tout faire pour accompagner les acteurs de ce secteur. «En ma qualité, je ne ménagerais aucun effort pour vous accompagner. Nous allons vers une loi de régulation de la presse en ligne. Je veux être dans tous les combats démocratique et le vôtre en est un».

Par Seneweb News

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*