Aïda Mbodj : «Le régime en place n’est pas intelligent, il nous a offert un buzz»

b8a6e64861796cb48d4d27e98ec4b8caDéputée libérale, Aïda Mbodj a tiré à boulets rouges sur le régime de Macky Sall qui veut interdire la manifestation des partisans du Parti démocratique Sénégalais (Pds). Invitée de l’émission ‘’Sortie’’ de Walftv, la parlementaire s’est félicitée de cette volonté des autorités étatiques de leur barrer la route. Une démarche qui, reconnait-elle, a permis de donner une plus grande ampleur à leur manifestation prochaine et qui a rendu un grand service à ses camarades.
«Le régime en place n’est pas intelligent, c’est pourquoi il nous a offert ce buzz, en nous interdisant notre marche du 21 novembre. Sen cunee rek mo tax nu am buzz (C’est parce qu’ils sont des tocards qu’ils nous ont offert l’occasion d’avoir un buzz). Les autorités actuelles ne savent pas ce que c’est que gérer la rationalisation de la politique. Sinon, elles sauraient que faire de la politique, c’est aussi savoir fermer les yeux sur certains faits et gestes de l’adversaire. Mais eux, n’ont pas de culture politique», a dit la dame, sur un ton moqueur. Présidente de la commission de la culture et de la communication de l’Assemblée nationale, Mme Aïda Mbodj d’indiquer que «personne n’a intérêt à ce que le pays s’embrase». Après s’être réjouie des actes posés par Sidi Lamine Niass qui a abouti à l’audience avec le président Macky Sall, qu’elle dit saluer, la parlementaire libérale a indiqué que «le Sénégal a besoin de médiateur qui soit à l’aise devant le pouvoir en place et devant l’opposition».

D’avis que le meeting aura lieu, autorisé ou non, elle a promis de venir participer à la manifestation avec des membres de sa famille. Une volonté qu’elle légitime par le fait, dit-elle, que «le droit de manifester est consacré par la constitution». Et qu’elle dit ne jamais admettre que quelqu’un veuille tenter de lui priver d’un droit légitime. Revenant sur le récent Discours de politique générale (Dpg) de Mohamad Boun Abdallah Dionne, le Premier ministre, elle a reconnu les qualités de ce dernier. «Il est une personne compétente. Il est travailleur, mais c’est le système qui est affecté. Il n’est pas sur la bonne voie et ne marchera donc pas», a-t-elle indiqué. Avant de jeter de grosses pierres dans le jardin du président Macky Sall qui, selon lui, a arnaqué le peuple. Pour avoir fait trop de promesses non encore tenues, alors, qu’«Il est à mi-mandat».

Par Seneweb news

In the Spotlight

Le déminage en Casamance ne fait pas l’unanimité

by bishba in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Au sud du Sénégal, les opérations de déminage de la Casamance ont repris depuis le 27 février 2019. Tout s’est arrêté après l’enlèvement de cinq démineurs mardi 14 mai. La perspective d’une reprise des activités [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*