AIR FRANCE- DEPARTS VOLONTAIRES DE PERSONNELS AU SOL ET DE CABINE ENVIRON 800 POSTES À SUPPRIMER…

Air FranceAir France va mettre en place, dès la première moitié de ce mois de février, un plan de départs volontaires qui devrait affecter environ 800 travailleurs. C’est entre autres «mesures complémentaires» issues de la réunion du Comité central d’entreprise (CCE) de la direction d’Air France tenue le 22 janvier dernier.

«En particulier, la direction d’Air France présentera lors d’un CCE (Comité central d’entreprise) se tenant dans la première quinzaine de février des projets de Plans de Départs Volontaires de personnels au sol et de personnels de cabine, dont l’ampleur serait de l’ordre de 800 postes». C’est, entre autres, ce qui ressort de la réunion du 22 janvier du CCE de la direction d’Air France. Une rencontre au cours de laquelle la direction de la compagnie aérienne française a fait le point sur la situation de la société, le contexte concurrentiel en 2015, et sur le calendrier des travaux liés au nouveau plan stratégique Perform 2020, renseigne une note sur les Mesures complémentaires chez Air France qui nous est parvenue.
En effet, dans le cadre de ces Mesures complémentaires chez Air France, en 2015, la compagnie aérienne «bénéficiera de l’impact des mesures prises dans le cadre de Transform 2015 et de la baisse du prix du carburant. Néanmoins, comme annoncé en décembre 2014, le groupe doit également faire face à la détérioration des recettes unitaires intervenue depuis l’été 2014 qui nécessite de mettre en œuvre des mesures complémentaires».
Dans ce cadre, la direction d’Air France «a présenté au CCE plusieurs actions: revue à la baisse de la croissance de la flotte et des capacités, nouvelles initiatives pour stimuler les recettes, renforcement des actions «achats», poursuite de la modération salariale et des efforts de productivité et d’adaptation des effectifs aux besoins». «Ces mesures relèvent à la fois de la pleine exécution du plan Transform 2015 et de l’adaptation immédiate à l’environnement concurrentiel du groupe», rapporte la source.
Et de préciser que «tous les éléments partagés au cours de cette séance du CCE concernent exclusivement Air France et ses filiales et non le groupe Air France-KLM, dont les objectifs restent inchangés». Toutefois, rassure-t-elle, «le groupe poursuit par ailleurs ses travaux dans le cadre du nouveau plan stratégique Perform 2020. Un point sera fait sur ce sujet lors de la présentation des résultats annuels le 19 février prochain».

Ibrahima DIALLO

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*