Akon Attendu Au Sénégal Pour…

Le rappeur sénégalo-américain Akon est attendu au Sénégal dans le courant de la semaine dans le cadre de discussions engagées avec les pouvoirs publics au sujet d’un projet de « ville verte » qu’il ambitionne de réaliser au Sénégal.

« Ils (Akon et compagnie) seront là dans la semaine pour discuter avec nous et nous ferons tout pour qu’au sortir de cette rencontre, ils puissent disposer des 50 hectares dont ils ont besoin pour développer ce projet important auquel tient également le chef de l’Etat (Macky Sall) », a annoncé le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr.
Un projet similaire a déjà été réalisé à Dubaï, selon Alioune Sarr qui effectuait lundi une visite de chantiers pour faire le point des aménagements des zones touristiques intégrées de Pointe-Sarène et de Mbodiène.
« Je pense que notre pays sera l’un des premiers à le réaliser en Afrique. C’est la raison pour laquelle, j’ai demandé à la Sapco’’, la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristique du Sénégal, « de tout faire pour que ce projet de Akon puisse être réalisé dans les plus brefs délais », a-t-il avancé.
« Nous allons l’aider pour lui permettre de construire des cités, des infrastructures sportives mais aussi sur la diversification de l’offre touristique. Il (Akon) a promis de construire un terrain de Golf qui constitue une industrie touristique extrêmement forte au niveau mondial », a indiqué Alioune Sarr.
« Nous cherchons des investisseurs crédibles et pragmatiques qui nous permettront d’atteindre les résultats à temps, parce que, pendant ce temps, d’autres pays se développent et si on ne fait rien, on va être dépassé », a martelé M. Sarr, parlant de l’initiative du rappeur sénégalo-américain comme d’un « très grand projet ».
Avec APS

In the Spotlight

Voici la chronique du 19 juin 2019

by bishba in CONTRIBUTION 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Direct - Emmanuel Macron : «Je mettrai tout mon soin…17 novembre 1986 : La joute verbale [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*