Algérie: un maire assassiné, « acte terroriste » selon la gendarmerie

Algérie-un-maire-assassinéLe maire de la commune algérienne de Bordj El Emir Abdelkader (nord) a été assassiné vendredi par des « terroristes », qui l’ont tué par balles et égorgé, a annoncé la gendarmerie, citée par l’agence APS.

Le corps de Benyoucef Chelghoum, 56 ans, a été retrouvé dans sa ferme non loin de Bordj El Emir Abdelkader, une commune de la wilaya (préfecture) de Tissemsilt située à environ 200 km au sud-ouest d’Alger, selon la même source, qui évoque « un acte terroriste ».

Aucune indication supplémentaire n’a été donnée sur les circonstances du meurtre.

M. Chelghoum, dont le corps sera autopsié, était également président de la Chambre d’agriculture de la wilaya de Tissemsilt.

Les attentats islamistes ont considérablement baissé ces dernières années en Algérie mais des groupes armés restent actifs dans des zones proches d’Alger et dans l’est du pays, où ils s’en prennent généralement aux forces de sécurité.

Près de 93 islamistes armés ont été tués depuis le début de l’année, selon l’armée algérienne.

AFP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*