Aliou Sow: “Sur la base de pressions venant de trois de mes pires ennemis, j’ai décidé d’occuper le poste sans état d’âme”

ALIOU SOWAliou Sow n’en démord pas. Le poste de député laissé vacant par Me Ousmane Ngom, il l’occupera bien. Et cela malgré les moult pressions venant de personnes qu’il qualifie, sans les nommer, de “pires ennemis”. Pourtant l’ancien ministre d’Abdoulaye Wade indique n’avoir pas voulu occuper le poste. Mais face à la pression de ces personnes, il l’occupera.

“Au départ, je ne voulais pas occuper le poste, mais sur la base de pressions venant de trois de mes pires ennemis, j’ai décidé d’occuper le poste sans état d’âme”, a dit Aliou Sow dans les colonnes de l’As.

Le président du Mouvement patriotique pour le développement  (Mpd Liguey) indique être insensible à la pression. Par rapport à ceux qui parlent d’éthique, il leur répond: “On ne m’enseigne pas l’éthique. J’ai aucune leçon de morale, d’éthique à recevoir de personne.”

À ceux qui parlent de prébendes, Aliou Sow leur dit que son salaire à l’Université ainsi que ses contrats de consultance à l’international lui assurent des revenus supérieurs à celui du député.

Sénégal7 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*