Alioune Petit Mbaye raconte sa descente aux enfers et qualifie Tyson et Mbaye Nder de traitres

L’ancien promoteur de lutte et patron d’Action 2000 Alioune Mbaye Petit Mbaye revient sur ses déboires qui lui valut son exil forcé aux Etats Unis puis en France. Selon Petit Mbaye, tout est parti de sa candidature à l’élection présidentielle de 2007.

 

Après cette élection ou il a récolté moins de 1%, le promoteur explique que ses détracteurs ont soufflé à Me Wade que la société de téléphonie mobile Orange avait financé sa campagne. Orange qui accompgnait le promoteur de lutte dans le montage de ses événements finançait à hauteur de 400 à 500 millions chaque saison le promoteur.Alioune-Petit-Mbaye-620x400

Conscient de la force financière d’Orange, Me Wade aurait donc ordonné à la société de bloquer le contrat de sponsoring qui liait la société à Petit Mbaye dans ses combats. 500 millions de sponsoring attendu vont ainsi partir en fumée pour le promoteur qui avait contracté un prêt auprès d’une banque étatique (CNCAS).

N’ayant pas été capable de rembourser, la banque a porté plainte contre lui pour « détournement de deniers publics », ce qui nie d’ailleurs, parce que n’ayant pas géré aucune ressources de l’Etat. « Je n’ai pas été ni ministre ni député, comment je peux détourner de deniers publics » tonne Petit Mbaye.

Selon Petit Mbaye, il a été trahi par des lutteurs et chanteurs qui se faisaient passer pour des amis. Parmi ces traitres qui l’ont lâché au moment où il avait besoin d’eux, Petit Mbaye, comme on l’appelait affectueusement, cite Alioune Mbaye Nder et Mouhamed Ndao Tyson. « Alioune Mbaye Nder et Tyson m’ont trahi », a-t-il révélé sur Sen TV

 Pour finir, il soutient que le montant pour lequel il est poursuivi ne dépasse pas 40 millions FCFA. Le promoteur explique aussi que son frère Boubacar Mbaye est parti aux Etats Unis aprés quelques déboires au Sénégal. Toutefois, l’ancien patron d’action 2000 compte revenir au Sénégal à l’avenir.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*